Purificateur d’eau

Nous avons reçu rapidement après notre paiement le purificateur d’eau de chez BERKEY. Nous en avons pris un de 12 litres.

Avec le système de filtration :

  • Élimination ou réduction des virus, bactéries pathogènes, kystes, des parasites.
  • Les éléments chimiques dont les herbicides, pesticides, solvants organiques, composés organiques volatiles, détergents, sédiments le mauvais goût et les odeurs.
  • Les métaux lourds, tels que le cadmium, le chrome, le cuivre, le plomb, le mercure, l’aluminium et les autres métaux nocifs sans perdre les bénéfices des minéraux dont notre organisme a besoin.

Ces informations viennent de leur siteweb.

J’ai mesuré la vibration de l’eau à la sortie du robinet et après filtration par le Berkey. C’est époustouflant la différence. On le ressent bien au goût. L’eau est limpide, pure et désaltère vraiment.

Nous sommes contents de cet investissement. Nous en avons pour une bonne dizaine d’année. Ainsi, lorsque nous serons nomades, nous pourrons prendre de l’eau partout ou presque pour boire et cuisiner.

Ce purificateur vient en remplacement des bâtons de charbon actif que nous utilisions depuis 3 ans. C’est devenu de plus en plus cher et c’est un vrai budget de s’en procurer régulièrement. Près de 100 euros par an.

Le Berkey nous a coûté 303 euros mais ça, c’est pour de nombreuses années d’utilisation à condition de ne pas mettre de l’eau trop sale.

Le Camping-gaz

Une vraie histoire à lui tout seul !

Nous en commandons un premier, une centaine d’euros environ. Alors qu’il est en cours d’acheminement, nous trouvons le même moins cher. Dans ce 2ème, il n’y a pas le détendeur et le flexible que nous avons déjà. Nous commandons donc celui-ci. Entre-temps, nous recevons le 1er qui fait direct retour à l’envoyeur. Rapidement, nous sommes livrés du 2ème moins cher. Mais ! À l’utilisation, ça ne va pas du tout ! Vendu sous forme de valisette, le système pour maintenir le couvercle écarté n’est pas solide et même sur le petit gaz, le contenu des casseroles se met à buller partout alors que ce n’est pas bien réchauffé. Bref ! Rien ne va, c’est donc retour à la case départ. Nous prenons finalement une plaque encastrable avec 2 brûleurs. Elle sera fixe, ce qu’on ne voulait pas pour éviter la réglementation VASP. Si parfois, nous devons cuisiner en intérieur, car nous prévoyons de toujours cuisiner en extérieur sur un braséro, nous voulons quelque chose qui tienne la route et pas cuisiner sur un camping-gaz de dinette.

En bref

Le fourgon est encore chez le garagiste.

Le mois de mai est réservé pour vider le grenier ! !

C’est en juin que nous commençons les travaux d’isolation. Nous choisissons une couche de liège projeté et une de micro-billes de carbone.

Le vide-cuisine n’a pas attiré foule. Nous allons donc faire des annonces pour chaque objet. Quel boulot !

À bientôt !

Publié par Gaïenne

Karine est révélatrice de potentiel. Elle accompagne chaque femme sur leur Chemin de Vérité. Son nom d'Avalon est Gaïenne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :