Pour que l’enfant puisse naître

Le monde est monde
Depuis que la terre est mère.

L’enfant est porté par la mère
Tandis que l’homme est tapi dans l’ombre.

Nul ne sait le reconnaître.
Il est pourtant bien en toi.
Il suffit de le reconnaître.

Laisse sa graine germer en toi
Pour que l’enfant puisse naître
Et enfin trouver l’équilibre
Dans ce monde qui est monde
Depuis la première lueur
Qui jaillit dans ton ombre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.