Toute la journée du 09.10.2017, Le Merlin m’a fait gardé dans la poche droite de mon gilet de Vieille Bique, la Rune de protection Thurisaz.

En effet, hier j’en avais besoin pour me protéger pour éviter toutes représailles.

Hier, j’ai avoué en toute vérité à une Amie ce que j’avais sur le coeur. Je voulais mettre un terme à notre relation amicale.

Il était bon à la fois de me protéger et d’avoir cette magie à porter de mains pour dire tout ce que j’avais à lui dire.

C’est vrai, je ne me suis pas énervée mais alors quelle montée d’adrénaline !

Comme quoi, la Magie a du Bon et peut souvent nous soutenir dans des situations qui parfois nous semblent difficiles à surmonter.

Aujourd’hui, un autre tirage avec Les Cartes Médecine, vient m’apprendre la Médecine Sacrée du Serpent.

Car oui, tout est lié avec mon aventure d’hier.

J’ai appris que pour pouvoir intégrer la Médecine du Serpent, il faut d’abord se faire mordre, se laisser prendre par le poison pour qu’il coule dans nos veines.

Attention ! N’allez pas vous faire mordre volontairement pas un serpent. Je parle ici de Médecine Sacrée, de Médecine de l’Esprit.

Pour poursuivre, je vous cite un extrait du livret des Cartes Medecine de Jamie Sams et Davis Carson :

La Médecine du Serpent « C’est aussi la connaissance que toute chose est neutre dans la création et que les choses qui nous semblent nous empoisonnées peuvent être mangées, ingérées et transmuées lorsqu’on a les bonnes dispositions de l’esprit. »

C’est ce qui s’est passé avec cette Amie. Je sentais le vent tourner. Rien de grave ne c’était produit, il en était ainsi. Je ne me suis pas pressée, pas énervée. Je me suis laisser mordre, empoisonnée par la morsure du Serpent. Lorsque j’étais dans les bonnes dispositions, guidée par ceux qui m’accompagnent chaque jour, j’ai laissé le venin s’écouler, transmuer, pour ne plus revenir, en finir avec cette amitié qui ne pouvait pas durer, qui n’était plus alignée avec celle que je suis aujourd’hui.

C’est ainsi que j’ai appris à laisser parler mon coeur, mes émotions en toute symbiose avec le reste de mon Âme.

Quoiqu’il en soit, je ne lui en veut pas du tout à cette Amie. La Vie est ainsi. Nos vies se croisent et parfois se séparent. Ainsi va la Vie !

Publié par Karine Gaïenne

Karine est révélatrice de potentiel. Elle accompagne chaque femme sur leur Chemin de Vérité. Son nom d'Avalon est Gaïenne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :